Slint / Spiderland

En 1990, quatre jeunes du Kentucky, enregistrent six titres dans un studio de Chicago loué au rabais le temps d’un week-end. Ils se séparent juste après. Le disque sortira discrètement un an plus tard sur le label indépendant Touch And Go. Spiderland devient rapidement culte. Pour beaucoup, il s’agit d’un des disques fondateurs de ce que l’on appelle pour le meilleurs et pour le pire, le « post rock », une musique sombre, instrumentale, répétitive et puissante. Cette réédition est accompagnée d’un très bon film documentaire de Lance Bangs qui retrace l’histoire du groupe en retournant dans la ville de Louisville des années 80, haut lieu de la musique indépendante américaine.

Réserver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *